1Miami

Un séjour linguistique à Saint Thomas vu de l’intérieur!

Rencontre avec Sasha, 13 ans, partie en séjour linguistique à Saint Thomas (Miami, Floride) en juillet 2015.

Mes parents souhaitent que je parte tous les ans en séjour linguistique. Pour eux comme pour moi, l’apprentissage des langues est très important. Quand nous sommes allées au forum linguistique de mon collège, nous nous sommes arrêtés au stand de la Route des Langues, j’ai feuilleté la brochure et deux séjours m’ont assez vite attirée : St Thomas (à Miami), et le séjour anglais-équitation en famille en Irlande. Après réflexion et discussion avec l’équipe de la Route des Langues, j’ai finalement opté pour la Floride….

Comment définirais-tu ton séjour à St Thomas ?

C’ÉTAIT UNE EXPÉRIENCE MYTHIQUE

La Floride me faisait rêver. J’ai eu envie de tenter l’expérience de la vie dans une université américaine, comme on voit au cinéma, avec d’autres jeunes et plein d’activités. Quand je suis arrivée à Saint Thomas, j’étais ébahie ! Le ciel bleu, les palmiers, les installations sur le campus… C’était difficile de réaliser que tout ça, c’était pour de vrai !

Tout au long du séjour, nous avons fait des excursions à travers la ville de Miami et sa région. J’ai particulièrement adoré le match de baseball que nous sommes allés voir au stade : c’était comme à la TV ! J’ai aussi beaucoup aimé les séances de shopping (j’ai rapporté plein de vêtements!), et les parcs d’attraction. J’ai fait plein de choses qui changeaient de ma vie en France, j’ai découvert un tas de nouveautés : les campus américains, la configuration des villes, les habitudes de vie…

Comment se déroulait une journée type à St Thomas ?

LE RYTHME ÉTAIT INTENSE

Les journées étaient bien remplies. Le matin après le réveil, j’allais prendre un petit-déjeuner avec mes colocataires. Ensuite il nous restait un peu de temps avant le démarrage des cours pour traîner dans la chambre, discuter, écouter de la musique. Les cours avaient lieu en deux séances entrecoupées d’une grande pause où l’on pouvait se détendre, marcher, discuter.

Après les cours, nous allions déjeuner. À la cafétéria, il y avait tous les jours un menu complet (équilibré et varié) et des pizzas (qui avaient beaucoup de succès !)

Après le déjeuner, nous avions un peu de temps libre avant de partir en excursion : le car nous déposait en ville, à la plage, sur nos lieux de visite puis en général nous étions autonomes jusqu’à l’heure du RDV fixé par les animateurs. J’ai beaucoup apprécié cette liberté, et je me sentais en confiance car nous avions toujours le numéro de téléphone du group leader sur nous. Nous nous promenions par petits groupes en fonction de nos affinités et de nos centres d’intérêt.

De retour sur le campus, nous avions à nouveau une petite période de temps libre avant le dîner, puis celui-ci était suivi d’une veillée à laquelle nous étions libres de participer : film, disco, feu de camp. Les thèmes étaient assez variés, il y en avait pour tous les goûts ! On se couchait à 23 heures.

J’ai trouvé le rythme très équilibré (une bonne dose de temps libre par rapport aux cours et aux excursions, des activités variées, des journées pas répétitives). J’avoue qu’en fin de séjour, cela devenait vraiment difficile de se lever le matin, parce que l’emploi-du-temps était très dense, mais au moins j’ai l’impression d’avoir profité de tous les moments sur place !

Quel est selon toi l’avantage d’un séjour en collège, sur un campus ?

C’EST UNE OPPORTUNITÉ D’ÉCHANGES

Le personnel de l’école qui nous a accueillis à la sortie du car était très sympa. On nous a indiqué nos chambres, et nous avons pu nous installer. Je partageais ma chambre avec une Allemande de 15 ans et une Tchèque de 12 ans, puis une Vénézuélienne qui nous a rejoint la deuxième semaine. Je me suis super bien entendue avec mes colocataires. Au début, parler anglais ensemble n’était pas évident mais comme on est dans le bain, on se lance et ça vient tout seul. Et puis lorsqu’on ne connaît pas un mot, on se débrouille pour l’expliquer autrement.

Sur le campus, il y avait un gymnase à notre disposition, et donc nous avions la possibilité de pratiquer de nombreux sports pendant nos périodes de temps libre. De mon côté, j’ai énormément joué au volley et au basket. Il y avait toujours d’autres jeunes volontaires pour faire une partie, que ce soit mes colocataires ou même d’autres jeunes dont j’ai fait la connaissance en jouant ! Il y avait aussi un billard (on ne connaissait pas les règles mais on s’est débrouillé), c’était chouette aussi. Ces moments de détente sur le campus étaient d’excellentes occasions de sociabiliser et donc de progresser en anglais !

J’ai aussi apprécié que les cours soient ludiques et interactifs.  Les échanges étaient encouragés et il était facile d’intervenir. En plus, dans la classe nous étions tous à peu près du même âge, et du même niveau. L’ambiance était conviviale et on ne se sentait pas jugé, contrairement aux cours d’anglais en France.

Pour toi, quel est le secret d’un séjour réussi ?

SOCIALISER AVEC DES JEUNES DE TOUTES LES NATIONALITÉS

Je crois qu’il faut saisir l’opportunité du séjour linguistique pour s’ouvrir aux autres, et notamment aux jeunes de toutes les nationalités. Il ne faut pas avoir peur de se mélanger ! C’est un peu dur au début, mais finalement très enrichissant, et très satisfaisant de constater qu’on est capable de lier des amitiés avec des jeunes venus de tous les pays, en anglais. Je suis d’ailleurs restée en contact avec certains, dont mes colocataires, et avec le prof aussi !

Ce séjour linguistique à Saint Thomas, c’était une expérience culturelle passionnante !

Si vous aussi êtes tentés de vivre cette formidable expérience, c’est par ici ! 

Catégorie : Avis clientsRencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>