IMAGES ARE FOR YOUR ONE-TIME EXCLUSIVE USE ONLY AS A TIE-IN WITH THE JANUARY 2010 ISSUE OF NATIONAL GEOGRAPHIC MAGAZINE. NO SALES, NO TRANSFERS.

©2009 Jim Richardson/National Geographic


Rank upon rank of basalt pillars line this sea cavern, lit from within by the photographer. The natural precision of the columns in Fingal's Cave and the echoes of lashing waves have captivated travelers since the late 18th century.

5 LIEUX INSOLITES À VOIR AU ROYAUME-UNI

Le Royaume-Uni bénéficie d’un riche héritage et compte à lui seul 29 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les trésors dont il regorge sont exceptionnels et d’une variété étonnante. Hormis ces sites, bien d’autres lieux abondent de paysages ou d’endroits surprenants.

Notre voyage comportera cinq stations : nous passerons par l’Angleterre, l’Ecosse ainsi que par l’Irlande du Nord. Elles vous permettront de découvrir des lieux insolites qui ne manqueront pas de vous réserver des surprises !

Montez à bord, c’est parti !

1) Le Lynton and Lynmouth Cliff Railway

 5636064-sunny-lyn-holiday-park-1

 

Partons pour le sud de l’Angleterre et plus précisément dans le comté du Devon.

Dans ce paysage aux nombreuses collines, vous pourrez monter celle qui relie les deux villages pittoresques de Lynton et Lynmouth d’une bien originale façon.

En effet, l’ascension vous est proposée via un funiculaire datant du 19ème siècle, caractéristique faisant tout son charme. Cette remontée mécanique aux véhicules circulant sur des rails en pente ont été construits afin de faciliter le lien entre les deux villages, la colline où se trouvant l’un d’eux étant très escarpée.

Sa spécificité est d’être déplacée grâce à la poussée de l’eau provenant de la rivière West Lyn au moyen d’un mécanisme de contrepoids entre les deux wagons.

Vous pourrez ainsi vous élever au dessus de l’horizon et contempler le magnifique paysage offert par le parc national d’Exmoor, situé en contrebas. Envie de tenter l’ascension?  Le Devon et ses splendides paysages vous tendent les bras avec notre séjour.

Ne manquez pas de visiter les deux bourgades car elles sont typiques de la région.

 

2) Les piscines des fées de l’île de Skye


Fairy-Pools-Isle-of-Skye-Scotland-6-740x458

 

Rien que le nom nous invite à l’imaginaire…

Rendons-nous à présent au nord de l’Ecosse, sur l’île la plus vaste de l’archipel des Hébrides. Elle est également nommée « l’île des brumes » en gaélique écossais et serait la demeure de Scáthach, une puissante et redoutable magicienne de la mythologie celtique irlandaise. Cette île abrite des merveilles de la nature : les « fairy pools », les « piscines des fées» que certains préfèrent appeler « les bains enchantés ».

L’île est composée de nombreuses piscines naturelles, lacs et cascades plus irréels les uns que les autres. En effet, le panorama offert est riche en couleurs vives et en eaux cristallines, contrastant avec les montagnes qui font face à l’océan.

Ces étendues d’eaux ont naturellement été creusées dans les roches grâce à l’érosion et sont souvent enlacées par une brume opaque et mystérieuse. Couplée à la végétation souvent rase comme la mousse qui recouvre les environs, elles confèrent à ce lieu une aura quasi mystique et féérique.

 

3) La grotte de Fingal sur l’île de Staffa

 

grotte fingal ecosse

 

Restons un moment en Ecosse pour visiter ce magnifique antre. Il se présente sous forme de colonnes de basalte : de la lave qui a rapidement été refroidie par l’air et par l’eau. Cette gigantesque caverne aurait été formée, selon les scientifiques, par une explosion souterraine de plus de 60 millions d’années !

Elle renferme de nombreuses cavités dans laquelle la mer s’engouffre jusqu’à 69 mètres de profondeur ! Avec ses vas-et-viens et ses claquements sur les rochers émettant des échos, on peut entendre une jolie sonorité qui lui vaut le surnom de « caverne musicale ».

Le lieu a même inspiré plusieurs artistes célèbres  : Jules Verne, qui y trouva le visuel parfait pour la scène finale de son œuvre « Le Rayon Vert » ; ainsi que Felix Mendelssohn, célèbre compositeur Allemand à qui l’on doit « Le Songe d’une nuit d’été ». Il fut tant enthousiasmé lors de la découverte du lieu qu’il l’exprima en composant « Les Hébrides ».

Nous comprenons alors pourquoi cette grotte est classée au patrimoine national de l’Ecosse…

 

4) La chaussée des géants

giants causeway ssl

Nous voici en route pour l’Irlande du Nord, et plus précisément pour le comté d’Antrim. Le long de la côte se trouve le « Giant’s Causeway », une formation volcanique étendue épousant la mer.

La particularité de cet endroit est son architecture naturelle : des colonnes, plus de 40 000, sont disposées côte à côte et forment des marches qui donnent l’illusion de disparaître dans la mer. Cet insolite spectacle est dû à une coulée de lave datant de 40 millions d’années façonnée par les vas et viens de l’océan.

Une légende accompagne ce lieu atypique afin d’expliquer aux petits irlandais sa création. Elle raconte que deux géants, l’un irlandais et l’autre écossais, voulaient se confronter. Mais ils ne pouvaient se rencontrer car la mer les séparait. Finn MacCool, le géant irlandais, fit donc construire cette chaussée afin de relier les deux pays.

Benandonner, le géant écossais la traversa donc. S’apercevant que ce dernier était plus grand et fort que son mari, la femme de Finn déguisa ce dernier en bébé. Benandonner prit peur, se disant que si l’enfant était d’une telle taille, son père devrait être monstrueux. Il s’enfuit alors et détruisit derrière lui la chaussée.

Si vous visitez ce lieu, vous pourrez donc partager avec vos enfants cette belle histoire.

 

5) Le speaker’s corner de Hyde Park

hyde

 

Afin d’achever notre voyage, partons à présent pour la très attirante capitale du Royaume-Uni, j’ai nommé Londres. Plus précisément au nord-est du Hyde Park, où se trouve un lieu d’expression public. Créé en 1872 par le Parks Regulation Act, le speaker’s corner avait pour but de permettre à tout citoyen d’exposer et de débattre sur n’importe quel sujet avec la foule chaque dimanche. Il y en a plusieurs dans tous les parcs de Londres, mais celui de Hyde Park est le plus célèbre, et pour cause : à la fin du XIXème siècle, il fut choisi comme point de rassemblement par un mouvement ouvrier afin de manifester pour obtenir le suffrage universel masculin.

Cette véritable tribune ouverte qui permet à chacun d’exposer son point de vue a accueilli des personnages connus en son sein. Karl Marx, Lenin (en exil) ou encore George Orwell y ont ainsi réalisé leurs discours.

Aujourd’hui, nous pouvons encore assister à des débats de toute sorte et il y en a pour tous les goûts : un professeur d’économie expliquant le mécanisme de la bourse, un homme exposant sa théorie sur la société de consommation, un autre parlant de son expérience pour se libérer de certaines addictions ou encore un médecin à la retraite expliquant l’anatomie.

Si l’idée de vous exprimer devant votre oratoire vous tente, vous pourrez vous y essayer avec notre séjour au prestigieux King’s College ; prendre des cours de langue dans la capitale ou bien tenter l’expérience en famille.

Il est impressionnant de voir toutes ces personnes s’exprimer avec l’aisance de véritables orateurs.

Catégorie : En pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>